La uneNon classé

Des réductions exceptionnelles sur les différents produits durant le Ramadhan

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a affirmé jeudi à Alger que le secteur œuvrait à l’application de « réductions exceptionnelles » sur tous types de produits, durant le mois de Ramadhan et ce, à partir de l’année en cours.

Invité de la Radio internationale, M. Rezig a fait savoir que ces réductions seront appliquées à partir de cette année, à l’occasion du mois sacré de Ramadhan, ajoutant que le secteur a pris plusieurs mesures pour assurer la disponibilité des produits au profit du citoyen à des prix raisonnables mais aussi pour encourager le produit national.

A cet effet, des textes juridiques ont été soumis au Premier ministre pour adoption en sus de la constitution de groupes de travail chargés d’engager les préparatifs nécessaires à l’application de ces mesures.

« Le mois de ramadhan de cette année sera clément pour le citoyen grâce à l’application de réductions sur les différents produits alimentaires et autres fournitures nécessaires », a-t-il souligné.

Révélant que les commerçants ont été autorisés, à cet effet, d’appliquer un prix préférentiel aux produits, M. Rezig a indiqué qu’aucun seuil n’a été fixé aux prix pour permettre au commerçant de choisir le taux de réduction.

Selon le premier responsable du secteur, le ministère appliquait, auparavant, des sanctions aux commerçants qui réduisaient le prix de leurs produits au-delà du prix légalement autorisé dans le cadre des règles de la concurrence.

Le même département ministériel a instruit la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), d’organiser des expositions à travers les 48 wilayas durant le mois sacré, pour établir un contact direct entre le producteur et le consommateur, à raison d’une exposition par wilaya.

« Nous solliciterons le Premier ministre de plafonner les prix des produits de large consommation et même la marge de bénéfice s’il est nécessaire », a-t-il souligné.

Selon le ministre, tous les représentants du ministère et des chambres de Commerce des wilayas seront mobilisés pour la mise en œuvre de ces mesures afin d’assurer le bien-être du citoyen durant le Ramadhan, mettant les différentes parties en garde contre le non-respect des lois et des mesures prises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer